Consultation

Le préservatif : ton allié après l'arrêt de la pilule

Florette & Maëlle
 • 
Publié le 7 mars 2019
 • 
Mis à jour le 17 juillet 2022

L'arrêt de la pilule nous demande de réfléchir au choix de notre nouvelle contraception. Pour cela de nombreuses solutions s'offrent à nous et parmi elles : le préservatif. Dans cette phase de transition, il deviendra votre allié à toi et ton/ta partenaire. Après tant d'année à ne pas l'avoir utilisé, à l'avoir considéré, seulement, comme un moyen de protection contre les IST, à ne plus souhaiter y avoir recours car tu as un partenaire régulier, vous devrez pourtant vous pencher sur l'utilisation de celui-ci. Il reste un excellent moyen mécanique pour vous protéger d'une grossesse non désirée.

Non, ta sexualité n'est pas moins épanouissante avec le préservatif

Nous avons eu le même sentiment, après l'arrêt de notre pilule. Nous ne voulions intérieurement pas que le préservatif soit la solution première. Nous avions en tête que ce n'est pas une solution durable. Et pourtant, c'est une pensée qu'il faut déconstruire ! Le préservatif est une très bonne solution, en particulier à l'arrêt de la pilule. Tu peux l'utiliser en complément de la symptothermie, seul ou en attendant de prendre une autre décision.

Il serait vous mentir de dire que les relations sexuelles avec préservatif sont les mêmes que sans. Les sensations seront différentes mais pas mois épanouissante. C'est un nouvel apprentissage qui peut vous permettre, en couple, de faire évoluer votre sexualité. Finalement, c'est la meilleure excuse pour le faire.

Une contraception plus égalitaire

Que ce soit la pilule contraceptive, l'implant, le stérilet, le patch, etc. toutes les méthodes de contraception ne concernent que les femmes. Pourquoi ne pas faire évoluer les choses ? Cela passera par la prise de parole des femmes sur ce sujet mais également en impliquant l'homme dans la contraception. Cela peut parfois être compliqué. Mais en discutant, en trouvant des alternatives, il y a bien, ici, un terrain d'entente à trouver. Que serait donc un couple sans communication ? Si votre partenaire vous aime, il comprendra votre démarche et vous soutiendra dans celle-ci. Ne partez pas défaitiste, prenez le temps. Mais aussi, donnez le temps à votre partenaire d'assimiler toutes ces informations et de s'informer. Tout comme lorsque vous avez fait votre choix. Chaque personne fait ses changements à son niveau et à son rythme. Il est donc aussi important d'accepter la discussion et de se donner le temps.

Mon partenaire refuse le préservatif

Comme évoqué plus haut, en discutant des différentes conséquences de la prise de la pilule, votre compagnon est à même de comprendre les problématiques qui en résultent. Nous recevons très souvent des messages qui sous-entend que le partenaire ne supporte pas le préservatif. D'ailleurs, parfois même avant de l'utiliser, on projette qu'il ne va pas le supporter. Nous n'avons pas de recette miracle : il faut tester, expérimenter. Si vous souhaitez arrêter la pilule, vous savez pour quelles raisons vous le faites. Parlez-en. Expliquez votre choix. Vous êtes libres de prendre vos propres décisions, assumez-les pleinement.

Un chose est certaine, votre compagnon ne peut se permettre d'imposer à sa partenaire de prendre un médicament (avec les potentiels effets secondaires qui en découlent), qu'elle doit prendre chaque jour et sans l'oublier (cc la charge sexuelle), qui fait baisser la libido (avec les reproches et la culpabilité qui va avec), etc. Tout ça parce qu'il refuse le préservatif. Ce qu'il faut pointer du doigt, ce n'est pas le retour du préservatif, ce sont ces réflexions déplacées et dangereuses pour les femmes.

Une fois encore la communication est essentielle dans cette étape de la vie d'un couple. La contraception était à la charge des femmes pendant des années. La discussion n'a jamais été abordée pour la majorité des couples. Il est temps de le faire.

"Ma sexualité sous pilule est pire que celle sous préservatif"

N'ayez de crainte à dire que votre sexualité avec préservatif et aussi épanouissante, voire plus, qu'elle ne l'était sous pilule ! Pour certaine, la sexualité sous pilule était soit douloureuse, soit réduite à néant par un grand manque de libido. Alors, en pesant le pour et le contre, on comprend très vite que le désagrément d'utiliser le préservatif est rapidement effacé. De plus, l'usage du préservatif n'a jamais nuit à une relation de longue durée. Est-ce vraiment plus contraignant que de prendre un comprimé chaque jour ? C'est simplement un nouveau réflexe qui peut être très sensuel, sans couper l'acte.

La peur du préservatif qui craque

La peur que le préservatif craque est une réalité chez les femmes et les hommes qui utilisent ce type de protection. Cela peut devenir une source de stress intense et surtout, d'une grande inquiétude. Au-delà de la protection contre les IST, la peur d'une grossesse non désirée est bien présente. Ainsi, pour éviter le craquage du préservatif, deux éléments sont à prendre en considération :

  • L’utilisation d’un lubrifiant est impératif lors du port d’un préservatif. C’est la première cause de craquage du latex ! La lubrification présente sur le préservatif se suffit pas. Il est utile pour dérouler celui-ci. Aussi, la lubrification naturelle du vagin peut facilement fluctuer durant l'acte alors nous ne pourrions que te conseiller l'utilisation du lubrifiant en plus.
  • Choisir un préservatif de la bonne taille. Il ne faut pas qu'il sert trop le pénis ni soit trop grand.

Arrêtons les préjugés sur l'utilisation du préservatif (masculin comme féminin d'ailleurs). Déconstruisons cette image que nous avons et apprécions notre sexualité au naturel grâce à celui-ci !

Soutenir le projet Ma Vie Après

Depuis 3 ans, Ma Vie Après est une plateforme sans publicité. Grâce à vous et à votre soutien quotidien, ce projet continue à vivre et à évoluer. Si toi aussi, tu penses que ces contenus te sont utiles et qu’ils peuvent l’être à d’autres, sens-toi libre de nous soutenir sur les plateformes uTip, Tipeee ou même PayPal.
Ton soutien nous est précieux alors MERCI !

Qui êtes-vous ?

Nous sommes Florette et Maëlle, deux jeunes femmes ayant arrêté la pilule et découvert les difficultés qui se cachaient derrière ce changement. Nous nous sommes senties seules, sans personne pour nous écouter, ni nous donner des solutions. C'est avec ce constat que nous avons décidé de créer Ma Vie Après : la première plateforme en ligne qui accompagne les femmes dans l'arrêt de la pilule et la reconnexion à leur cycle menstruel. Nous mettons à disposition toutes les informations que nous avons afin de répondre à toutes vos questions : articles, podcasts, publications Instagram, etc. pour un accompagnement personnalisé, vous pouvez prendre rendez-vous avec Maëlle, naturopathe.
Nous suivre sur Instagram | Nous écouter sur le Podcast | Nous lire sur la Newsletter

Tu pourras aussi aimer..

4 comments on “Le préservatif : ton allié après l'arrêt de la pilule”

  1. Ma femme n'a jamais vraiment été heureuse avec la pilule: ce cocktail d'hormones ne nous plaisait guère. Durant la période où nous voulions concevoir un enfant, bien entendu que la contraception était de facto un problème résolu... le sujet revenait très rapidement après la naissance de notre fille et le retour d'une vie sexuelle que nous voulions rapide. La solution: le préservatif. En tant qu'homme, je ne considère pas la contraception comme une affaire de femmes. Et si ma femme n'est pas satisfaite avec la pilule, je ne le suis pas non plus. Alors le préservatif nous paraît comme la contraception la moins contraignante pour le corps féminin. Bien sûr qu'il s'agit pour l'homme de restreindre (un peu) son plaisir et ses sensation, je trouve le port du préservatif excitant et parfois pratique : on peut le voir comme un jeu sexuel, s'amuser à essayer différentes marques, textures, couleurs et parfums. Pratique parce qu'il n'a pas d'écoulement ensuite (pour un câlin coquin et rapide dans des endroits pas forcément fait pour, c'est parfois un avantage ;-)), et parce la vue du petit bourrelet de latex à la base du pénis m'excite énormément... Il ne faut pas banaliser l'utilisation de la pilule, comme ce fut le cas pendant de nombreuses décennies: il ne s'agit pas d'une petite dragée sans effets secondaires. Il ne faut pas non plus diaboliser le préservatif, tue-l'amour certainement chez les hommes peu sûrs d'eux-mêmes.

  2. […] Bien choisir sa capote : On t’en parle dans tous nos articles sur le préservatif. Ici, tu trouveras une interview de Marc Pointel qui a créé la boutique « Le Roi de la Capote ». Comme le nom de l’épisode l’indique, tu sauras (toi et ton partenaire), comment bien choisir son préservatif mais aussi l’importance de mettre un lubrifiant. En bref, cet épisode te permettra de tout savoir sur le préservatif. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscris-toi à la newsletter

Et reste au courant des derniers articles sortis, de nos contenus, des consultations, des promotions, etc.
Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Ma Vie Après décline toute responsabilité concernant les propos présentés. Tous les conseils ne sauraient remplacer un médecin ni se substituer à un traitement médical. Il appartient à tous de prendre ses responsabilités en matière de sécurité et de connaissances de sa condition physique. Ma Vie Après ne saurait être tenu pour responsables des conséquences qui découleraient de l’utilisation du site ni, bien sûr, en cas d’interprétation erronée.
Copyright © 2021 Ma Vie Après. All rights reserved.
Mentions légales
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram