Consultation

Comment parler à ton médecin de ton projet d’arrêter la pilule ?

Florette & Maëlle
 • 
Publié le 23 janvier 2022
 • 
Mis à jour le 13 mars 2022

L’arrêt de la pilule est déjà un grand changement pour soi. C’est une décision qui peut être plus compliquée à prendre que ce qu’on pourrait imaginer. Différentes peurs peuvent s’interposer dans ces questionnements dont la peur du regard des autres et en particulier de son médecin. Et il peut être essentiel (on le verra juste après) de discuter de ton arrêt de la pilule avec ton médecin. Mais comment faire ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Est-il obligatoire de se rendre chez son médecin pour arrêter sa contraception hormonale ?

Pour l'aspect purement technique, c'est-à-dire l’arrêt en lui-même, cela va dépendre du type de contraception hormonale.

  • Pour la pilule contraceptive, tu n’as pas besoin de l'aval de ton médecin pour l’arrêter. Alors même que la prise de ta contraception hormonale a nécessité un rendez-vous, tu peux très bien l’arrêter du jour au lendemain.
  • Pour l’implant contraceptif ou le DIU hormonal (ou stérilet hormonal), le rendez-vous avec ton praticien sera obligatoire pour l’enlever.

Ceci dit, au-delà de cet aspect, tu peux ressentir le besoin d’être rassurée, de poser des questions sur ton corps et le fonctionnement de ton cycle, etc. Dans ce cas-ci, n’hésitez pas à demander de l’aide : gynécologue, sage-femme ou médecin mais aussi aux autres praticiens comme les naturopathes, les ostéopathes, les acupuncteurs, etc. En fonction de tes besoins, des professionnels a qui tu fais face, entoure toi de personnes à l’écoute, qui sauront t’apporter des solutions et qui t'accompagneront réellement sur ce chemin.

J’ai de l’endométriose ou un SOPK, dois-je parler de l’arrêt de la pilule à mon médecin ?

Si ta maladie nécessite un accompagnement, il est préférable d’en parler à l’équipe de praticiens qui t’aide à trouver des solutions pour vivre avec ta maladie. La pilule n’est pas l’unique solution, mais cela demande tout de même un accompagnement personnalisé avec des professionnels qui connaissent l’endométriose ou le SOPK. Ainsi, parle leur de ton projet et de ton envie d’arrêter la pilule mais si ceux-ci sont culpabilisant ou te font peur, sans te donner aucune alternative, tu peux tout à fait obtenir un autre avis d’un autre médecin.

Est-il nécessaire d’effectuer un suivi d’arrêt de la contraception hormonale ?

Il n’est pas nécessaire en soi d’effectuer un suivi à l'arrêt de ta contraception hormonale. Ceci dit, il est vivement conseillé en particulier si tu as besoin d’être rassuré ou que tu as des problématiques liés à ton cycle (douleurs de règles, douleurs aux seins, absence de cycle, etc.). Et pour cela, de nombreux praticiens sont utiles. On te fera un article dédié. 

Il y a en effet les médecins mais aussi fou que cela puisse paraître, ce n’est pas vraiment le métier des médecins que de nous accompagner à arrêter les hormones de synthèse. Ainsi, il ne faut pas avoir forcément trop d’attentes sur ces rendez-vous médicaux que tu seras susceptible de prendre. En revanche, gardez à l’esprit une chose : quel que soit leur avis sur la question, ils se doivent d’être à votre écoute et de vous accompagner !

Comment suivre son cycle

Au-delà de ça, d’autres professionnels peuvent t’aider à l’arrêt de la pilule. On pense aux naturopathes qui sauront te fournir un suivi détaillé, aux ostéopathes qui pourront t’aider à relancer la machine, aux coachs qui pourront débloquer certaines craintes, aux diététiciens et nutritionnistes qui pourront te suivre au niveau de ton alimentation, etc.

A quel moment un rendez-vous sur l’arrêt de la pilule chez un médecin est-il nécessaire ?

Médecin et gynécologue pourront t’apporter des réponses sur certaines problématiques : absence de règles, choix d’une nouvelle contraception, douleurs, etc. Ils sont là pour diagnostiquer, voir si tes soucis ne proviennent pas d’une pathologie et t’apporter des solutions médicales. Ils peuvent également te rediriger vers des praticiens qui peuvent t’aider.

En tout cas, c’est la théorie. Malheureusement en pratique, nous avons BEAUCOUP trop de femmes qui relatent des expériences négatives avec leur médecin. Des praticiens qui sont dans le jugement, infantilisant, méprisant, etc. C’est malheureusement une réalité et il est vraiment temps que ça change. On aimerait qu’enfin les femmes soient réellement considérées et entendues ! Bref, revenons à notre sujet..

Les sage-femmes sont également d'excellent/es professionnels/elles aptes à faire un suivi gynécologique. Elles sont aussi formées au contraception, tu peux tout à fait prendre un rendez-vous avec elles si tu recherches une nouvelle contraception. De plus en plus de sage-femme se forme à la symptothermie, ce peut être l'occasion de discuter avec elle de ton cycle.

Absences de règles, je dois prendre rendez-vous avec mon médecin ?

Depuis 4 mois après l’arrêt de la pilule, tu n’as plus tes règles. En plus de ça, tu ressens d’autres désagréments : douleurs pelviennes, hirsutisme, prise de poids… Un rendez-vous avec un gynécologue ou un médecin pourra t’être utile pour, dans un premiers temps, écarter ou diagnostiquer une potentielle pathologie. Tu pourras ensuite entamer un accompagnement avec un thérapeuthe afin de soutenir au mieux ton organisme de façon naturelle, quelle que soit ta condition. L’ostéopathe va pouvoir intervenir pour débloquer manuellement certaines tensions éventuelles, tandis que le naturopathe travaillera sur l’hygiène de vie générale pour tendre vers un terrain plus favorable au retour du cycle.

Vers qui me tourner pour le choix de ma nouvelle contraception

Une des premières questions de l'arrêt de la pilule va être le choix de la nouvelle contraception. Tu peux retrouver ici, un article complet sur les différentes contraceptions sans hormones disponibles sur le marché. En plus de tes recherches personnelles, tu peux prendre rendez-vous avec ton médecin, gynécologue ou encore sage-femme qui pourront t'en dire plus sur celles-ci. Tu auras parfois besoin d'une préscription ou d'un rendez-vous d'explication (diaphragme par exemple). Les sage-femmes sont tout à fait formée à la contraception. Penses aussi à ces professionnel/les de santé. D'après les retours, les sage-femmes semblent beaucoup plus ouverte à la symptothermie et de façon générale, plus à l'écoute et plus compréhensive.

Comment aborder le sujet lors d’un rendez-vous médical ?

On le sait, il peut parfois être compliqué d’aborder ce sujet. Soit parce que tu as lu des expériences pas très positives, soit parce que tu connais déjà l’avis de ton médecin sur le sujet. En tout cas, voici quelques conseils pour aborder le sujet avec ton médecin :

Conseil n°1 : Sois sûre de toi ! 

Tu sais ce dont tu as besoin. Tu sais pourquoi tu as envie d’arrêter la pilule. Ça fait peut-être plusieurs semaines voire plusieurs mois que tu te renseignes sur le sujet. Ta décision est la tienne ! On sait que les mots des autres peuvent influencer tes choix. Ou plutôt, les peurs des autres peuvent t’en rajouter. Soit sûre de toi. Et rappelle-toi toujours que tu fais les choses pour toi et que, si toutefois l’arrêt de la pilule ne te convient pas, tu auras toujours la possibilité d’y revenir. Même chose : Tu as le droit de retenter l’expérience de l’arrêt plusieurs fois !

Conseil n°2 : Change de médecin s’il ne te convienne pas

Même si cela peut être plus compliqué dans certaines villes/régions, n’hésite pas à changer de gynécologue, médecin ou sage-femme si tu ne te sens pas en confiance ou entendue. Choisis des praticiens qui prennent le temps de t’écouter et qui répondent à tes questions. Tu trouveras ici une liste de gynécologue recommandée et dits plus ouverts.

Conseil n°3 : Pour quelles raisons ?

Il peut être intéressant de se poser la question des raisons pour lesquelles tu vas voir un médecin. Si la seule raison est l’arrêt de la pilule, garde en tête que ce n’est pas une obligation. Certains médecins ne pourront pas comprendre ta démarche, et accentuer tes appréhensions concernant cette décision. Si toutefois ce rendez-vous te semble important, prends confiance en toi et ne doute pas de ton choix.

Conseil n°4 : Travailler son “Pourquoi”

Pour t’aider à gagner confiance en toi, travaille ton “pourquoi” : Pourquoi as-tu décidé d’arrêter la pilule ? Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à passer ce cap ?

La pilule n’est pas l’unique solution ! Les hormones de synthèse ne font que mettre un voile sur de potentiels déséquilibres. N’est-il pas mieux de travailler dessus de façon naturelle afin d’avoir une solution durable plutôt que de les cacher ?

A toi de jouer

As-tu vécu une expérience avec un médecin ou un autre professionnel à l’arrêt de la pilule que tu souhaites nous raconter ? L’espace commentaire t'es dédiée ! Tu n’es pas seule. Si tu as besoin d’être écoutée et accompagnée, envoie nous un mail, inscris toi à la newsletter ou suis nous sur les réseaux sociaux.

Qui êtes-vous ?

Nous sommes Florette et Maëlle, deux jeunes femmes ayant arrêté la pilule et découvert les difficultés qui se cachaient derrière ce changement. Nous nous sommes senties seules, sans personne pour nous écouter, ni nous donner des solutions. C'est avec ce constat que nous avons décidé de créer Ma Vie Après : la première plateforme en ligne qui accompagne les femmes dans l'arrêt de la pilule et la reconnexion à leur cycle menstruel. Nous mettons à disposition toutes les informations que nous avons afin de répondre à toutes vos questions : articles, podcasts, publications Instagram, etc. pour un accompagnement personnalisé, vous pouvez prendre rendez-vous avec Maëlle, naturopathe.
Nous suivre sur Instagram | Nous écouter sur le Podcast | Nous lire sur la Newsletter

Tu pourras aussi aimer..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscris-toi à la newsletter

Et reste au courant des derniers articles sortis, de nos contenus, des consultations, des promotions, etc.
Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Ma Vie Après décline toute responsabilité concernant les propos présentés. Tous les conseils ne sauraient remplacer un médecin ni se substituer à un traitement médical. Il appartient à tous de prendre ses responsabilités en matière de sécurité et de connaissances de sa condition physique. Ma Vie Après ne saurait être tenu pour responsables des conséquences qui découleraient de l’utilisation du site ni, bien sûr, en cas d’interprétation erronée.
Copyright © 2021 Ma Vie Après. All rights reserved.
Mentions légales
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram