Consultation

Comment impliquer son partenaire dans la contraception ? 

Florette & Maëlle
 • 
Publié le 24 avril 2019
 • 
Mis à jour le 19 août 2022

Lorsqu'on parle d'arrêt pilule, on parle aussi d'un grand changement dans sa vie. Bien souvent, il s'accompagne d'une remise en question à plusieurs niveaux. Parmi celle-ci, la prise en compte de la charge mentale est un réel sujet à aborder. L'implication du partenaire dans la contraception prend une place importante. Voyons ensemble comment nous pouvons aborder, aux mieux, et en couple, ce changement de contraception.

Pourquoi impliquer l’homme dans la contraception ?

L’arrêt de la pilule est souvent source de questionnements. C’est à ce moment-là que l’on réalise que nous avons pris des hormones pendant des années sans que le partenaire (masculin) ne se soucis de sa propre fertilité. Et la fertilité de la femme se résument à quelques heures dans le cycle. Longtemps, nous avons pensé pouvoir tomber enceinte n'importent quand. Alors que les risques se trouvent en phase fertile uniquement. Tandis que pour l'homme, la fertilité est présente H24.

Il existe très peu de contraception pour homme. Très peu, vraiment peu. Par ailleurs, pour celles qui existent, elles sont difficiles d’accès.

Ces deux informations sont révélatrices de notre société : Les femmes doivent gérer la contraception, seule. Or, si on réfléchit comme ça, nous devenons donc l’unique responsable d’un acte qui se pratique à deux ou plus… Il n’y aurait-il pas une incohérence quelque part ?

Et la symptothermie dans tout ça ?

Nous te parlons souvent de la symptothermie. Cette méthode de contraception possède différents avantages :

  • Elle te permet de découvrir comment fonctionne ton cycle menstruel. Tu apprends à déterminer les différentes phases de ton cycle à l’aide de différents indices.
  • Son deuxième avantage est, l’implication nécessaire de l’homme dans la contraception.

L’utilisation de méthodes de contraception barrière

Si tu utilises la symptothermie comme moyen de contraception, en période fertile, il faut impérativement utiliser une méthode de contraception barrière. Qui dit contraception barrière dit généralement : préservatif donc implication du partenaire. Il existe bien sûr d’autres moyens de contraception barrière. Et une fois encore cela nécessite l’implication du partenaire pour discuter de ce que vous utiliserez durant cette période, en faisant des essais, en changeant etc. Chaque couple étant libre d’utiliser ce qui lui convient le mieux.

C’est pourquoi, les méthodes de contraception masculine sont tout à fait apte à être utilisées en combinaison avec la symptothermie. Elles ajoutent d’ailleurs une sécurité supplémentaire, ce qui n’est pas négligeable !

Deux avis : plus de sûreté

La symptothermie se base sur l’analyse globale des changements de notre corps au cours du cycle : les températures et la glaire cervicale (ou la position du col de l’utérus). Au début, il est très probable que tu ne sois pas sûre de toi et c’est normal.

Tu commences seulement à découvrir comment ton corps fonctionne. Nous t'invitons à prendre rendez-vous avec une conseillère en symptothermie. Tu auras certainement besoin de soutien et celui de ton partenaire est essentiel. Tout comme toi, il participe au fait d’avoir besoin d’une contraception. Si, ensemble, vous avez les mêmes données pour analyser vos cycles avec fiabilité, la contraception naturelle n’en est que plus optimale. Il est toujours plus rassurant d’avoir un deuxième avis et un autre oeil bienveillant à poser sur l’analyse des indices combinés.

Dans le concret, comment faire ?

C’est une très bonne question. Ci-dessus, nous avons évoqué l’enjeu de l’implication du partenaire dans la contraception. Mais maintenant, quoi mettre en place au quotidien pour rendre cela ludique et source de discussion constructive au sein du couple ?

L’arrêt de la contraception hormonale, première phase de communication

Lorsque tu songes à arrêter la pilule et qu’à ce moment-là tu es en couple, parles-en à ton partenaire. Bien évidemment il s’agit de ton corps, de tes choix, de ta décision. Cependant, il est sain d’en discuter avec la personne qui partage ta vie sexuelle. La contraception est affaire de couple, il n’est donc jamais trop tard pour en parler.

L’arrêt des hormones est donc déjà une première étape pour amorcer l’aspect partagé de la contraception. Cela entraîne nécessairement le questionnement sur le futur moyen de contraception.

Et si je fais face à un refus ?

Nous en parlions dans notre article sur le préservatif, il est possible que, dans un premier temps, ton partenaire ait une réaction qui puisse te déplaire. Mais rappelle toi aussi de tes premières réactions lorsque tu as lu toutes ses informations sur la pilule et sur le retour au préservatif. Sa réaction est légitime. Certes, elle peut être désagréable mais c’est important pour toi et pour votre couple de comprendre vos deux points de vue. Tout comme tu as pu mettre du temps à assimiler toutes les informations pour faire ton choix (d’en parler par exemple), il faut aussi laisser du temps à ton partenaire pour comprendre tes envies et ce choix. Et même si cela reste évident : ton corps, tes choix. Mais aussi, son corps, ses choix.

Se documenter ensemble et échanger sur les différentes informations

Tes lectures et tes recherches sur le corps féminin et masculin peuvent être partagées avec ton partenaire. Les hommes ne sont pas informés sur nos corps, pas vraiment plus que sur le leur. De notre côté, nous ne l’étions pas forcément plus qu’eux avant d’arrêter la pilule et de faire nos propres recherches.

Il est possible que ton partenaire soit un peu réticent à l’idée d’écouter cela de prime abord, mais ce n’est pas grave. Il est aussi primordial qu’il entende et comprenne la manière dont notre cycle fonctionne.

explication des différentes méthodes de contraception
Toi qui explique à ton mec toutes les contraceptions qui existent

Se former ensemble à la symptothermie

Si l’homme est aussi informé que toi, l’analyse et la contraception naturelle sera d'autant plus fiable. C'est pourquoi nous t'invitons à ce qu'il soit présent lors de ta formation en symptothermie. C'est la façon la plus simple pour que cette contraception soit fiable. Tous les deux, vous serez rassurés des analyses.

S'informer ensemble sur les contraceptions masculines

L’homme peut aussi s’informer sur les différentes méthodes de contraception masculine. Nous savons que le retour au préservatif n’est jamais accueilli comme une grande joie. Mais en se documentant et en échangeant avec toi, il comprendra aussi la raison de ce retour à la contraception mécanique. Et certainement trouverez-vous le préservatif qui vous convient parmi tout le panel disponible. Vous trouverez certainement des préservatifs ultra fins et tout aussi fiables, qui pourront vous convenir ! Tu peux regarder sur le site Le Roi de la Capote qui propose un large choix de préservatif et autres, pour toutes les envies.

Partager ses ressentis au quotidien

Mal aux ovaires, arrivée des règles, plus de fatigue, besoin de calme etc. : il existe de nombreux signes tout au long de ton cycle qui indique que tu entres dans telle ou telle phase. Il est important que ton partenaire en prenne conscience, n’hésite pas à lui expliquer. La femme est cyclique et c'est une nouvelle façon pour lui de mieux te connaître.

Sur l'application Moonly App qu'on aime te recommander en cas de suivi de cycle, il y a une fonction pour partager ta courbe et tes analyses avec ton partenaire. N'hésitez pas à la tester. Tu as 10% de réduction avec le code MAVIEAPRES10.

L’avenir se joue dans l’implication des deux sexes

Tu as peut être l’impression que ton partenaire ne s’implique pas. Cependant, il lui faut parfois davantage de temps pour assimiler, pour s’approprier cette nouvelle méthode de contraception.

“Le changement de contraception au sein du couple est un chamboulement qui impacte les deux partenaires.”

L’homme ne ressent pas dans son propre corps les changements qui interviennent dans le tien. Cependant, ne diminue pas sa capacité d’observation et d’empathie. On te partage ce témoignage touchant et plein de bon sens d’une de nos lectrices :

“Au début je le (son partenaire) trouvais peu investi. J’avais l’impression de ne partager que la théorie mais en fait, il observe beaucoup et me soutient surtout dans les différentes phases. Il ne faut pas voir comme “la femme fait tout”, l’homme a peut-être besoin de plus de temps pour repérer et comprendre les phases pour un meilleur soutien moral.”

C’est ensemble que nous arriverons à un monde plus égalitaire. C’est par des petits changements au quotidien, des actions qui semblent insignifiantes que nous y parviendront. “L’union fait la force” haha

Soutenir le projet Ma Vie Après

Depuis 3 ans, Ma Vie Après est une plateforme sans publicité. Grâce à vous et à votre soutien quotidien, ce projet continue à vivre et à évoluer. Si toi aussi, tu penses que ces contenus te sont utiles et qu’ils peuvent l’être à d’autres, sens-toi libre de nous soutenir sur les plateformes uTip, Tipeee ou même PayPal.
Ton soutien nous est précieux alors MERCI !

Qui êtes-vous ?

Nous sommes Florette et Maëlle, deux jeunes femmes ayant arrêté la pilule et découvert les difficultés qui se cachaient derrière ce changement. Nous nous sommes senties seules, sans personne pour nous écouter, ni nous donner des solutions. C'est avec ce constat que nous avons décidé de créer Ma Vie Après : la première plateforme en ligne qui accompagne les femmes dans l'arrêt de la pilule et la reconnexion à leur cycle menstruel. Nous mettons à disposition toutes les informations que nous avons afin de répondre à toutes vos questions : articles, podcasts, publications Instagram, etc. pour un accompagnement personnalisé, vous pouvez prendre rendez-vous avec Maëlle, naturopathe.
Nous suivre sur Instagram | Nous écouter sur le Podcast | Nous lire sur la Newsletter

Tu pourras aussi aimer..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscris-toi à la newsletter

Et reste au courant des derniers articles sortis, de nos contenus, des consultations, des promotions, etc.
Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Ma Vie Après décline toute responsabilité concernant les propos présentés. Tous les conseils ne sauraient remplacer un médecin ni se substituer à un traitement médical. Il appartient à tous de prendre ses responsabilités en matière de sécurité et de connaissances de sa condition physique. Ma Vie Après ne saurait être tenu pour responsables des conséquences qui découleraient de l’utilisation du site ni, bien sûr, en cas d’interprétation erronée.
Copyright © 2021 Ma Vie Après. All rights reserved.
Mentions légales
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram