Posted in Arrêt de la pilule Règles

Changer sa vision des règles : mieux vivre ses menstruations

Changer sa vision des règles : mieux vivre ses menstruations Posted on 29 mai 2019Leave a comment

Les règles… Grande phase du cycle menstruel pour toutes les personnes avec un utérus. Selon chaque personne, l’arrivée de ce sang peut être vue comme une période joyeuse, une corvée, un véritable soulagement ou encore une période désagréable. Dans tous les cas, nous les attendons. Mais il n’est pas toujours facile de les accueillir à bras ouverts. Aujourd’hui, nous allons essayer de te faire changer ta vision sur les menstruations. Ou du moins, planter une graine dans ton cerveau et, peut être, te faire réfléchir sur ta vision de celles-ci.

ATTENTION : Nous parlerons ici pour toutes les personnes avec un utérus qui n’ont pas de maladie liée à leur cycle qui leur rendent la vie compliquée. Toutefois, si tu fais partie de ces personnes-là, peut-être que cet article t’aidera tout de même.

Ne plus avoir honte de ses menstruations

Le tabou autour des règles

“J’ai mes trucs”, “mes ragnagnas”, “mauvaises périodes”, etc. Tout est bon pour ne pas employer le mot “règles” ou pire encore “menstruations”. Cette période de notre cycle est tabou. Il faut se cacher et ne pas le dire. Ou encore, s’équiper de produits “d’hygiène féminine”, renforce le sentiment de saleté autour des règles.

Alors on se cache pour changer nos protections, on déchire les emballages avec précautions pour faire le minimum de bruit et ne pas se faire repérer. On n’ose pas dire devant des hommes que nos règles sont arrivées. On a parfois du mal à demander à une personne dotée de testicules de nous acheter des serviettes ou tampons. Nous usons de stratagèmes pour dissimuler la protection dans la poubelle. Bref, … Nous pensons que tu as compris l’idée. Tu t’es même certainement reconnue dans plusieurs de ces situations.

Ce tabou autour des règles est un joli héritage du passé. Pendant longtemps ce sang était perçu comme “souillé”, comme sale. Finalement, ce n’est que récemment que les médecins ont changé de point de vue sur ceux-ci.

(voir livre Le Grand Mystère des Règles de Jack Parker)

Une partie de notre intimité

De l’adolescence jusqu’à la ménopause, la moitié de l’humanité perd du sang chaque mois. LA MOITIÉ DE L’HUMANITÉ ! Certes, elles restent intimes puisqu’elles s’écoulent de nos parties intimes. Mais, nous devons en aucun cas en avoir honte. Avoir ces règles, c’est normal, c’est même plutôt un signe de bonne santé. Nous ne sommes pas obligées de les exposer, pour autant, mais cela ne doit pas en devenir une honte ! Après tout, il nous est aisé de quitter la table pour aller aux toilettes, pourquoi ne serait-ce pas le cas pour changer notre serviette périodique ?

Se réjouir de l’arrivée des règles

Ce deuxième point peut être difficile à imaginer si tu ressens beaucoup de honte autour de tes règles. Comment se réjouir de cette période honteuse ? Simplement en déconstruisant cette idée et cette vision que tu en as.

Comprendre l’arrivée des règles

Les menstruations sont le résultat de la non-fécondation de l’ovule. Cela veut dire deux choses :

1/ Qu’un ovule a bien été libéré. Tous les signaux ont été au vert et ton utérus a préparé le terrain pour l’arrivée d’un potentiel embryon.

2/ Suite à la non-fécondation de l’ovule, cette préparation n’a servi à rien. Elle est donc gentiment dirigée vers la sortie. Au revoir le nouvel aménagement, bonjour les règles.

Finalement, les menstruations sont un signe de fertilité et de bonne santé. Notre utérus fait le ménage et repart de zéro. Notre corps est beau et fonctionne parfaitement. Réjouissons-nous de cela.

Pourquoi devrions-nous avoir honte d’avoir un corps en bonne santé ?

Signe de votre santé générale

Certaines maladies, une trop forte variation de poids, un poids trop faible, une carence, des soucis, un stress trop important, etc. Tout ceci, peut être un facteur d’un retard de menstruations, plus ou moins long. Dans le cas de maladies, le corps ne peut pas s’occuper et mobiliser son énergie pour le cycle menstruel. Tout est utilisé pour résoudre le problème. Ainsi, si nos règles arrivent, c’est que nos ovaires fonctionnent et donc, que nos fonctions vitales sont en ordre.

On connaît aussi la puissance du mental sur notre corps. Le cycle menstruel peut être rapidement impacté par une source de stress par exemple. Il s’agit du fait que ce n’est pas ton corps qui a “oublié comment faire” mais c’est ton mental qui interfère avec ces fonctions naturelles de ton organisme et qui sème la pagaille.

Accepter les maux et les humeurs liées à cette période du cycle

Il faut bien prendre conscience qu’au moment des menstruations, ton utérus est en phase de nettoyage, cela demande de l’énergie. Quelque part, cette phase s’étend aussi au reste de ton corps, ce qui demande véritablement encore plus d’énergie !

C’est pourquoi, durant cette période il faut accepter le fait d’être plus calme, de prendre du temps pour soi, de s’accorder de dormir davantage si nous en ressentons le besoin…

Rien ne sert de lutter pour être aussi efficace que le reste du temps, ton corps va finir par te le faire ressentir de force et tu te rendras compte que tu n’es de toute façon pas plus efficace.

C’est aussi finalement un nettoyage au niveau de ton mental. En tous les cas, c’est un moment opportun pour prendre du recul, faire le tri, regarder ce que tu as accompli lors du cycle qui vient de s’écouler… Le fait de prendre quelques minutes durant cette période de menstruations pour faire le point, te permettra de renforcer davantage cette phase de transition vers un nouveau cycle. Rappelons que cette phase de nettoyage est avant tout faite pour repartir sur une base saine et toute nouvelle !

Accepte ce qui est, au moment présent. Chaque phase de ton cycle te prédispose à certaines actions et certaines énergies, c’est en apprenant à les écoutant que tu trouveras de la force en chacune d’entre elles.

Suivre notre cycle et observer notre nature

Imprévisible : C’est bien souvent ce qu’on peut dire des règles. On ne sait jamais quand elles arrivent. Mais si, finalement, on te disait que si.

Tu peux prévoir facilement et naturellement, l’arrivée de tes menstruations.

Le secret : suivre ton cycle et apprendre à le connaître !

Comment anticiper au mieux ses menstruations ?

Pour identifier les périodes du cycle et donc, prévoir l’arrivée de tes menstruations, tu peux mettre en place une pratique te sera d’une grande aide : la méthode à indices combinés ! En plus d’être une méthode de contraception naturelle efficace, cette méthode te permettra de te situer dans ton cycle. Elle te permettra aussi de porter ton attention sur ton cycle et de connaître ton corps. Que du positif en somme.

Pour cela, trois paramètres sont à prendre en compte : la prise de température, l’analyse de la glaire cervicale et ses ressentis. Pour en savoir plus et de manière complète, nous avons rédigé trois articles qui pourront t’aider :

Tu peux également consulter tous les articles sur la contraception naturelle.

Grâce à cette méthode, tu vas pouvoir identifier avec précision le jour de ton ovulation. Le cycle menstruel est composé de deux phases :

  • La phase folliculaire qui est la phase pré-ovulatoire et ovulatoire
  • La phase lutéale qui correspond à la période post ovulatoire

C’est la phase folliculaire qui varie le plus dans nos cycles menstruels. La phase lutéale, quant à elle, à une durée fixe de 12 à 16 jours. Ainsi, pour faire large, une fois que ton ovulation est identifiée, compte environs deux semaines avant l’arrivée de tes règles. Porte plus d’attention à l’écoute de ton corps durant ces jours-ci et tu ne seras plus jamais surprise par l’arrivée de tes règles.

La puissance des règles

Les règles finalement, c’est du sang. Mais ce sang a une puissance incroyable que tu ne peux pas soupçonner. C’est une véritable énergie de vie que l’on retrouve dans l’utérus. Ce n’est pas honteux, ce n’est pas un sang de blessure et il n’est pas sale. C’est un véritable fluide nutritif.

En effet, ce fluide est la surface nourrissante qui a été produite dans l’utérus pour accrocher l’ovule et l’aider dans ses divisions cellulaires. Une étude américaine récente (de Maïtie Trélaün – Les trésors du cycle de la femme) a démontré que les cellules souches issues de 5 ml de sang menstruel pourraient être une nouvelle alternative à celles de la moelle osseuse ou du cordon ombilicale (source : Cycle féminin et contraception naturelle d’Audrey Guillemaud).

Également, le sang de règle est un fertilisant puissant. Attention, il faut le diluer dans l’eau car il est très nutritif pour les plantes. Cela peut même devenir un rituel durant tes menstruations pour te réconcilier avec.

Avec ces deux nouvelles informations, peut être que tu porteras une intention positive sur tes règles. Elles sont puissantes et incroyables !

S’accorder du temps

La partie un peu bateau mais essentielle pour mieux vivre ses menstruations : prend soin de soi durant ces jours. L’énergie, l’humeur, la motivation n’est pas la même durant cette période du cycle. Il est important pour toi, ton mental et ton corps, de prendre le temps de t’écouter de savoir ce dont tu as besoin.

Avec le temps et la mise en place de la méthode des indices combinés, tu apprendras à te connaître. Les différents signes et tracas qui arrivent durant le cycle seront mieux gérer car tout simplement compris. C’est le manque de compréhension qui amène la peur et le rejet. Cela en va de même pour tes règles.

Se soulager

Il est possible que tu aies des douleurs durant les règles. Si ce n’est pas dans le cas d’une maladie ou encore que les douleurs ne sont pas trop intenses, accueilles-les et trouve un moyen naturel de les soulager. Selon chaque personne, tu peux avoir besoin d’une bouillotte, de chocolat, d’une bonne tisane (essaie les feuilles de framboisiers), un grand bain, etc. Peu importe. Il est vraiment important que tu te réconcilies avec cette période de ton cycle. Pourquoi pas en mettant un rituel en place ?

Admirer le fonctionnement de son corps

Les règles représentent beaucoup. Pour te réconcilier avec elles, informe-toi sur le côté holistique du cycle menstruel : les liens avec la lune, avec les saisons ou avec la nature en général. Observe ta nature, ta vraie nature. Celle que tu es. Accepte ton corps tel qu’il a été fait. Pour t’aider voici quelques articles que nous avons écrits sur le sujet. Tu peux aussi regarder du côté de nos références si tu as envie de lecture.

L’activité physique durant les règles

Il n’y a pas de contre-indication pour la pratique du sport durant les règles. Une nouvelle fois, prends le temps de t’écouter. Si tu es en manque d’énergie, peut-être est-il temps pour toi de prendre une pause. C’est le moment parfait du cycle pour cela. Ne te force pas, cette pause est courte dans le mois. Chéris-la.

Suivre des comptes Instagram qui font du bien

Et puisque nous sommes beaucoup sur les réseaux, voici quelques comptes Instagram qui pourraient t’aider à changer de vision sur tes règles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *