Consultation

Changer sa vision des règles : mieux vivre ses menstruations

Florette & Maëlle
 • 
Publié le 29 mai 2019
 • 
Mis à jour le 19 octobre 2022

Les règles… Grande phase du cycle menstruel pour toutes les femmes. Selon chaque personne, l’arrivée de ce sang peut être vue comme une période joyeuse, une corvée, un véritable soulagement ou encore une période désagréable. Dans tous les cas, nous les attendons. Mais il n’est pas toujours facile de les accueillir à bras ouverts. Aujourd’hui, nous allons essayer de te faire changer ta vision sur les menstruations.

Ne plus avoir honte de ses menstruations

Le tabou autour des règles

“J’ai mes trucs”, “mes ragnagnas”, “mauvaises périodes”, etc. Tout est bon pour ne pas employer le mot “règles” ou “menstruations”. Cette période de notre cycle est taboue. Il faut se cacher et ne pas le dire. S’équiper de produits “d’hygiène féminine”, renforce le sentiment de saleté autour des règles.

Alors on se cache pour changer nos protections, on déchire les emballages avec précautions pour faire le minimum de bruit et ne pas se faire repérer. On n’ose pas dire devant des hommes que nos règles sont arrivées. On a parfois du mal à demander à un homme de nous acheter des serviettes ou tampons. Nous usons de stratagèmes pour dissimuler la protection dans la poubelle. Bref, … Tu as l'idée. Tu t’es même certainement reconnue dans plusieurs de ces situations

Ce tabou autour des règles est un joli héritage du passé. Pendant longtemps, ce sang était perçu comme “souillé”, comme sale. (voir livre Le Grand Mystère des Règles de Jack Parker)

Une partie de notre intimité

De l’adolescence jusqu’à la ménopause, la moitié de l’humanité perd du sang chaque mois. LA MOITIÉ DE L’HUMANITÉ ! Certes, elles restent intimes puisqu’elles s’écoulent de nos parties intimes. Mais, nous devons en aucun cas en avoir honte. Avoir ces règles, c’est normal, c’est même plutôt un signe de bonne santé. Nous ne sommes pas obligées de les exposer, pour autant, mais cela ne doit pas en devenir une honte ! Après tout, il nous est aisé de quitter la table pour aller aux toilettes, pourquoi ne serait-ce pas le cas pour changer notre serviette périodique ?

Se réjouir de l’arrivée des règles

Ce deuxième point peut être difficile à imaginer si tu ressens beaucoup de honte autour de tes règles. Et on ne te fera pas l'affront d'amener cela comme une injonction, encore plus lorsque tes règles sont douloureuses. Ici, prends cela comme une nouvelle vision qu'il est possible d'avoir.

Comprendre l’arrivée des règles

Les menstruations sont le résultat de la non-fécondation de l’ovule. Cela veut dire deux choses :

  1. Qu’un ovule a bien été libéré. Tous les signaux ont été au vert et ton utérus a préparé le terrain pour l’arrivée d’un potentiel embryon.
  2. Suite à la non-fécondation de l’ovule, cette préparation est dirigée vers la sortie. Au revoir le nouvel aménagement, bonjour les règles.

Finalement, les menstruations sont un signe de fertilité et de bonne santé. Notre utérus fait le ménage et repart de zéro. Notre corps est beau et fonctionne parfaitement. Réjouissons-nous de cela.

Pourquoi devrions-nous avoir honte d’avoir un corps en bonne santé ?

Un signe de votre santé générale

Certaines maladies, une trop forte variation de poids, un poids trop faible, une carence, des soucis, un stress trop important, etc. Tout ceci, peut être un facteur d’un retard de règles, plus ou moins long. Le corps ne peut pas s’occuper et mobiliser son énergie pour le cycle menstruel. Tout est utilisé pour résoudre le problème. Ainsi, si nos règles arrivent, c’est que nos ovaires fonctionnent.

Accepter les maux et les humeurs liées à cette période du cycle

Au moment des menstruations, ton utérus est en phase de "nettoyage", cela demande de l’énergie. Quelque part, cette phase s’étend aussi au reste de ton corps, ce qui demande véritablement encore plus d’énergie !

C’est pourquoi, durant cette période, il faut accepter le fait de ressentir un besoin d’être plus calme, de prendre du temps pour soi, de s’accorder de dormir davantage

Rien ne sert de lutter pour être aussi efficace que le reste du temps, ton corps va finir par te le faire ressentir de force et tu te rendras compte que tu n’es de toute façon pas plus efficace.

Accepte ce qui est, au moment présent. Chaque phase de ton cycle te prédispose à certaines actions et certaines énergies, c’est en apprenant à les écoutant que tu trouveras de la force en chacune d’entre elles.

Suivre notre cycle pour mieux se comprendre

Imprévisible : C’est bien souvent ce qu’on peut dire des règles. On ne sait jamais quand elles arrivent. Mais si, finalement, on te disait que si : il est possible de prévoir tes règles.

Tu peux prévoir facilement, l’arrivée de tes menstruations.

Le secret : suivre ton cycle et apprendre à le connaître !

Comment anticiper au mieux ses règles ?

Pour identifier les périodes du cycle et donc, prévoir l’arrivée de tes règles, tu peux mettre en place une pratique te sera d’une grande aide : le suivi de cycle avec la méthode symptothermique. Elle te permettra aussi de porter ton attention sur ton cycle et de connaître ton corps.

Pour cela, deux paramètres sont à prendre en compte : la prise de température et l’analyse de la glaire cervicale :

Grâce à cette méthode, tu vas pouvoir identifier ton ovulation. Le cycle menstruel est composé de plusieurs phases dont la phase lutéale qui correspond à la période post ovulatoire.

Cette phase lutéale a une durée fixe de 10 à 16 jours. Ainsi, dès ta première température haute, compte environ deux semaines avant l’arrivée de tes règles.

On te conseille également de porter plus d’attention à l’écoute de ton corps durant ces jours-ci. Tu pourras identifier des ressentis physiques qui pourront t'aider. Tu ne seras plus jamais surprise par l’arrivée de tes règles.

La puissance des règles

Les règles finalement, c’est du sang. Mais ce sang a une puissance incroyable que tu ne peux pas soupçonner. C'est une véritable énergie de vie que l'on retrouve dans l'utérus. Ce n'est pas honteux, ce n'est pas un sang de blessure et il n'est pas sale. C’est un véritable fluide nutritif.

En effet, ce fluide est la surface nourrissante qui a été produite dans l'utérus pour accrocher l'ovule et l'aider dans ses divisions cellulaires. Ainsi, le sang des règles contient des cellules souches. Il existe même des banques de cellule souches endometriales pour stocker des cellules régénératrices (source : Radio France, Ceci est mon sang)

Également, le sang de règle est un fertilisant puissant. Dilue-le dans l’eau et arrose tes plantes avec. Ça peut te surprendre, mais... pourquoi ne pas essayer ? Cela peut devenir une habitude durant tes menstruations pour te réconcilier avec.

S’accorder du temps

La partie un peu bateau mais essentielle pour mieux vivre ses règles : prend soin de soi durant ces jours. L’énergie, l’humeur, la motivation n’est pas la même durant cette période du cycle. Il est important pour toi, ton mental et ton corps, de prendre le temps de t’écouter de savoir ce dont tu as besoin.

Se soulager

Il est possible que tu aies des douleurs durant les règles. Tout d'abord : non, ce n'est pas normal de souffrir durant tes règles. Et si c'est le cas, consulte des praticiens qui seront aptes à t'écouter et te donner des solutions.

Tu peux ressentir des petites tensions dans le bas ventre, sentir que ça travaille. Selon chaque personne, tu peux avoir besoin d’une bouillotte, de chocolat, d’une bonne tisane (essaie les feuilles de framboisiers), un grand bain, etc. Peu importe. Tu peux essayer le CBC (Antidote de Oh Karan : -10% avec le code promo Affmavieapres10) qui semble efficace sur les douleurs de règles.

L’activité physique durant les règles

Il n’y a pas de contre-indication pour la pratique du sport durant les règles. Une nouvelle fois, prends le temps de t’écouter. Si tu es en manque d’énergie, peut-être est-il temps pour toi de prendre une pause ou de pratiquer autrement.

Tu pourras aussi aimer..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Qui êtes-vous ?

Nous sommes Florette et Maëlle, deux jeunes femmes ayant arrêté la pilule et découvert les difficultés qui se cachaient derrière ce changement. Nous nous sommes senties seules, sans personne pour nous écouter, ni nous donner des solutions. C'est avec ce constat que nous avons décidé de créer Ma Vie Après : la première plateforme en ligne qui accompagne les femmes dans l'arrêt de la pilule et la reconnexion à leur cycle menstruel. Nous mettons à disposition toutes les informations que nous avons afin de répondre à toutes vos questions : articles, podcasts, publications Instagram, etc.
Nous suivre sur Instagram | Nous écouter sur le Podcast | Nous lire sur la Newsletter

Inscris-toi à la newsletter

Et reste au courant des derniers articles sortis, de nos contenus, des consultations, des promotions, etc.
Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Ma Vie Après décline toute responsabilité concernant les propos présentés. Tous les conseils ne sauraient remplacer un médecin ni se substituer à un traitement médical. Il appartient à tous de prendre ses responsabilités en matière de sécurité et de connaissances de sa condition physique. Ma Vie Après ne saurait être tenu pour responsables des conséquences qui découleraient de l’utilisation du site ni, bien sûr, en cas d’interprétation erronée.
Les liens sur les produits et services peuvent être des liens affiliés.
Copyright © 2023 Ma Vie Après. All rights reserved.
Mentions légales
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram