Consultation

Comment détoxifier son foie à l'arrêt de la pilule ?

Florette & Maëlle
 • 
Publié le 12 mars 2022
 • 

Le foie est un organe important pour l’équilibre du corps et il a un rôle particulier à l’arrêt de la pilule. Il va notamment neutraliser et métaboliser les hormones de synthèse de la contraception hormonale. En moyenne, on compte 2 à 3 mois post pilule afin que le foie métabolise les hormones de synthèse résiduelles dans le sang. Il a donc un travail assez important, et on entend et lit souvent qu’il faut faire une détox du foie, détoxifier son foie à l’arrêt de la pilule. 

Dans cet article, on va revenir sur ce terme de détox du foie. On va aussi te partager nos conseils et actions pour soutenir et accompagner ton foie dans son travail en post pilule.

Foie et arrêt de la pilule : Doit-on faire une détox du foie ?

Le foie est un organe garant de plus de 300 fonctions vitales dans l’organisme. Pendant la durée de prise de la pilule, il a un travail relativement important car il métabolise les hormones de synthèse. Néanmoins, ce travail ne s’arrête pas dès lors qu’on arrête la pilule. D’où l’importance d’accompagner son foie dans les premiers mois après l’arrêt.

Le foie est un organe de détoxification

Il fait partie de ce qu’on appelle : les organes émonctoires (les portes de sortie de l’organisme). Garant de la neutralisation et de l’élimination des déchets, il est notamment le seul organe, avec les reins, à filtrer le sang

Le foie est donc naturellement un organe qui s’occupe de la détoxification de l’organisme. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles on ne cherche pas spécialement à le détoxifier, puisqu’il est fait pour ça (en partie).

Le foie assimile et stocke des micronutriments

Outre son importance pour la détoxification du corps, il a aussi un rôle clé dans l’assimilation, la transformation et le stockage de certains micronutriments. Notamment les vitamines liposolubles (A, D, K, E), les vitamines B6 et B12 et des oligo-éléments comme le cuivre et le Fer.

Ce sont notamment des micronutriments essentiels pour chercher à restaurer l’équilibre du cycle menstruel. Et la vitamine comme la B6 est une vitamine dont il peut y avoir une déficience après plusieurs années de prise de pilule.

Comment soutenir son foie quand on arrête la pilule ? 

L’alimentation amie

Avant l’introduction de quelconque complément alimentaire pour accompagner son foie, on peut déjà miser sur l’ajustement de son alimentation. On va notamment chercher à optimiser ses apports et à avoir une structure alimentaire complète. Toujours basée sur la combinaison des 3 macronutriments : protéines, glucides et lipides. Voici quelques conseils :

  • Manger suffisamment de protéines, de façon quotidienne : en moyenne 1 à 1,2g de protéines par kilo de poids de corps (minimum). Le but n’est pas de tout compter, globalement c’est ce que l’on peut atteindre en intégrant une part de protéines à chaque repas (2 oeufs, du poisson, de la viande, 1 yaourt, une portion de fromage, du tofu fermenté, 1 poing de légumineuses…) ;
  • S’hydrater suffisamment chaque jour. Ce n’est pas la peine de se forcer à boire des litres (à l’inverse de ce que l’on pourrait croire) car boire trop d’eau accentue aussi la fuite minérale par les urines. On s’hydrate aussi via l’alimentation (fruit, légumes, produits laitiers…). + 1 ou 2 verres d’eau autour des repas peut suffire (si activité physique, augmenter cet apport).
  • Les aliments denses au niveau micronutritionnel : ils peuvent permettre de compléter les apports quotidiens d’une alimentation structurée. 
    • Les graines germées, en intégrant l’équivalent d’un petit poing dans ses assiettes ;
    • Le pollen frais (c’est le pollen congelé, pas le pollen sec), 1 à 2 cuillère à soupe par jour ;
    • La poudre d’ortie (avec une ortie de bonne qualité, encore bien verte et odorante) elle se consomme diluée dans un verre d’eau (1 cuillère à café).

La naturopathie pour être accompagnée

À cette étape de vie, il peut être judicieux de faire un point de parcours avec un naturopathe. Pour faire le point sur son hygiène de vie. Généralement, nous n’avons jamais été vraiment sensibilisée à l’impact de nos actions quotidiennes (alimentation, sommeil, sphère émotionnelle) sur notre fertilité. Alors, quand on arrête la pilule, ça peut être bien de reprendre les bonnes bases pour optimiser le retour d’un cycle menstruel équilibré. 

Et c’est tout à fait le rôle du naturopathe. En tant que naturopathe, nous sommes avant tout, éducateurs de santé. Nous sommes là pour t’accompagner à comprendre le fonctionnement de certains mécanismes dans ton corps, afin de savoir comment l’accompagner de la façon la plus juste. En fonction de TES besoins. Nous pourrons également développer cet aspect de "détox du foie" à l'arrêt de la pilule.

Si tu souhaites en savoir plus sur les accompagnements en naturopathie que Maëlle - naturopathe spécialisée dans l’accompagnement du cycle au naturel - propose, voici un article complémentaire.

Foie heureux = sphère digestive en bonne santé

Un autre point fondamental à souligner est lié à l’importance de la santé de la sphère digestive pour soutenir son foie. Et finalement, la sphère digestive est même plus importante ! Car si cette sphère est fragilisée, il y a toutes les raisons pour que le foie en soit impacté négativement.

On cherche surtout à ce que la muqueuse intestinale puisse faire son travail correctement, à savoir :

  • Assimiler correctement les nutriments dont le corps a besoin, et du coup, dont le foie a besoin aussi (pour faire son travail) ;
  • Éliminer les déchets correctement, afin que ceux-ci ne retournent pas en circulation sanguine, pouvant à nouveau surcharger le foie (pour simplifier). Par ailleurs, l’axe d’élimination par les selles (avec un transit stable et régulier), est une des façons de veiller à bien éliminer les résidus d’hormones de synthèse métabolisés par le foie.

On travaillera donc généralement sur les deux axes pour être sûr d’avoir un résultat plus complet et aussi, plus durable.

Pour soutenir la sphère digestive, les mêmes conseils que pour le foie seront opportuns. Voici également quelques autres éléments qui sont bénéfiques :

  • La glutamine (c’est un acide aminé qui participe à protéger la muqueuse intestinale) : on la trouve dans les produits d’origine animale, aussi dans le riz basmati qui en contient pas mal. On peut également la consommer en poudre, en supplément (Nutripure).
  • Tout ce qui contient des vitamines du groupe B : ce groupe de vitamines est aussi essentiel pour la santé de la sphère intestinale et le renfort de la muqueuse digestive. On en trouve aussi dans les protéines d’origine animale, de façon bien assimilable, dans le pollen frais, dans les graines germées.

Les plantes pour soutenir le foie

On entend beaucoup parler des plantes pour soutenir le travail du foie. Quelles plantes consommer à l’arrêt de la pilule ? 

On privilégiera de préférence des plantes dites à action “douce”. Les principales sont le desmodium, le chardon marie, le chrysantellum americanum, le romarin et l’ortie.

À l’inverse, les plantes comme la fumeterre, le pissenlit, la bardane, l’artichaut peuvent s’avérer un peu trop drastiques pour le foie. Elles peuvent avoir tendance à créer un effet rebond, en surchargeant encore davantage le foie.

Pour les consommer, le desmodium, le chardon marie et le chrysantellum sont à préférer sous forme standardisée stabilisée dans de la glycérine (ce qu’on appelle les EPS, sans alcool). Par exemple : EPS de Chardon marie.

Pour l’ortie et le romarin, la forme infusion des feuilles s'avère être la meilleure solution. En choisissant des plantes de qualité, chez de bons herboristes (par exemple : Terra Druidae). Les feuilles doivent être encore entières (pas broyées) et encore bien colorées. Il faut faire infuser environ 7g de plantes pour une tasse de 25/30 cl, pendant au moins 10 à 15 minutes.

Le mot de Maëlle, Naturopathe
C’est plus intéressant de voir le soutien du foie comme une course d’endurance. Ainsi, on ne va pas chercher à mettre les gazs à fond pour “aller plus vite” dans l’élimination des résidus d’hormones de synthèse. On préférera viser la stabilisation et l’équilibre long terme. En privilégiant des actions douces, qui soutiennent la régénération cellulaire du foie.

Pour tout connaître en détail sur l’utilisation des plantes dans le cadre du cycle menstruel et savoir comment faire des tisanes spéciales pour le foie : retrouve toutes ces informations dans notre Herbier du Cycle Menstruel.

Préparer son foie avant l’arrêt de la pilule ? 

Si tu n’as pas encore arrêté ta contraception hormonale, tu te demandes peut-être s’il est judicieux de commencer à soutenir ton foie (et non de faire une détox du foie comme tu l'auras compris 😉 ) avant l’arrêt. Oui, si tu sais que tu vas l’arrêter prochainement, c’est toujours une bonne option. Tu peux te référer aux conseils évoqués ci-dessus dans cet article pour entamer l’accompagnement de ton foie. Phase qu’on appelle couramment « détox du foie » à l’arrêt de la pilule, mais tu l’auras compris, on n’est pas fan de ce terme erroné. 

Idéalement, tu peux commencer à faire tes mises en place dans les 2-3 mois avant l’arrêt (si c’est moins, ce n’est absolument pas grave, ne t’inquiète pas). Et surtout, n’oublie pas que le plus important c’est pas forcément avant l’arrêt, mais c’est surtout après. Dans les 3 à 6 premiers mois post pilule. Donc les conseils partagés ici sont à intégrer au moins sur du moyen terme pour faire le travail correctement. 

Par ailleurs, les conseils au niveau de la structure de l’alimentation sont à considérer de façon durable. Ceux-ci peuvent tout à fait s'inscrire à long terme dans l’ajustement de ton hygiène de vie.

Dois-je détoxifier mon foie si je prends la pilule ? 

Tu n’as peut-être pas du tout envie d’arrêter la contraception hormonale, mais tu te demandes si tu peux mettre certaines choses en place pour soutenir ton foie ? La réponse est OUI ! Et c’est même assez pertinent. Car effectivement, sous contraception hormonale, la métabolisation des hormones de synthèse se fait de façon continue, étant donné les quantités ingérées à chaque comprimé.

Pour soutenir ton foie dans ce cas, tu peux tout à fait te référer aux conseils évoqués précédemment dans cet article, ils seront tout à fait adaptés ! Tu peux faire des sessions de 3 mois de tisanes / EPS de plantes, faire une pause d’1 mois et reprendre ensuite. Du reste, concernant l’alimentation structurée et les ajouts (pollen, graines germées…) tu peux les avoir de façon continuelle comme complément à l’alimentation !

Tu pourras aussi aimer..

One comment on “Comment détoxifier son foie à l'arrêt de la pilule ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui êtes-vous ?

Nous sommes Florette et Maëlle, deux jeunes femmes ayant arrêté la pilule et découvert les difficultés qui se cachaient derrière ce changement. Nous nous sommes senties seules, sans personne pour nous écouter, ni nous donner des solutions. C'est avec ce constat que nous avons décidé de créer Ma Vie Après : la première plateforme en ligne qui accompagne les femmes dans l'arrêt de la pilule et la reconnexion à leur cycle menstruel. Nous mettons à disposition toutes les informations que nous avons afin de répondre à toutes vos questions : articles, podcasts, publications Instagram, etc.
Nous suivre sur Instagram | Nous écouter sur le Podcast | Nous lire sur la Newsletter

Inscris-toi à la newsletter

Et reste au courant des derniers articles sortis, de nos contenus, des consultations, des promotions, etc.
Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Ma Vie Après décline toute responsabilité concernant les propos présentés. Tous les conseils ne sauraient remplacer un médecin ni se substituer à un traitement médical. Il appartient à tous de prendre ses responsabilités en matière de sécurité et de connaissances de sa condition physique. Ma Vie Après ne saurait être tenu pour responsables des conséquences qui découleraient de l’utilisation du site ni, bien sûr, en cas d’interprétation erronée.
Copyright © 2022 Ma Vie Après. All rights reserved.
Mentions légales
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram